Le ministère du Budget initie une session de formation à l’intention des députés et d’autres cadres

Soucieux de l’amélioration de la qualité de la gouvernance, le ministère du Budget vient d’organiser un atelier de renforcement des capacités à l’intention des députés et d’autres hauts cadres issus de l’administration publique et du secteur privé.

Ladite session de formation, qui a duré trois jours, s’articulait autour du Cadre législatif et réglementaire des Finances publiques, de la présentation des lois des finances, de la nomenclature budgétaire de l’Etat, du processus de préparation et d’adoption du budget, de l’exécution du budget, ainsi que du contrôle du budget.

Dans son discours livré à la faveur de la clôture de l’atelier ce jeudi 1er octobre, l’honorable Michel Kamano, premier questeur de l’Assemblée nationale, a remercié le gouvernement – à travers le ministère du Budget – pour l’attention qu’il accorde à son institution en organisant cette session, malgré les contraintes du moment liées au Coronavirus.

Toute chose qui, selon lui, témoigne du souci qu’a l’Exécutif quant au renforcement des capacités des nouveaux élus et leurs personnels d’appui, mais aussi d’autres cadres venus d’ailleurs.

Officiant la cérémonie, le ministre a dit qu’on ne peut pas améliorer le cadre de gouvernance sans qu’il n’y ait une meilleure collaboration entre le Législatif et l’Exécutif. D’où l’initiation de la présente formation à l’intention des hauts cadres de l’administration et du secteur privé pour leur permettre de parcourir les dispositions de la Loi organique relative à la Loi des Finances et les textes connexes auxquels ils doivent se familiariser.

Et M. Ismaël Dioubaté n’a pas manqué d’exprimer son entière satisfaction de la qualité des échanges durant les trois jours qu’aura duré la séance.

Zoom Info Guinée

Loading...

Leave a Comment

Résoudre : *
11 + 7 =