COVID-19 : L’amende pour le non-port des masques rehaussée désormais à 50.000 GNF

C’est officiel. Tout citoyen qui se fera prendre pour le non-port des masques de protection devrait payer 50.000 francs guinéens contre 30.000 francs qui étaient jusque-là imposés aux contrevenants.

C’est une décision prise à l’issue de la réunion du Comité interministériel de riposte à la pandémie, tenue ce lundi 17 août 2020, sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement.


“Le constat a été établi que l’obligation du port du masque continue à ne pas être respectée par plusieurs citoyens”, lit-on dans le communiqué qui a sanctionné cette réunion.

“En conséquence, poursuit le communiqué, les mesures de contrôle du port du masque seront renforcées et l’amende y relative est portée à 50.000 francs guinéens à compter du 18 août 2020″.

Tout en invitant une fois de plus au sens de responsabilité et au civisme des citoyens en vue de stopper la progression de la maladie, le gouvernement indique que les services de sécurité engagés dans la lutte contre la pandémie recevront les carnets de verbalisation appropriés et sont chargés de l’application de la mesure dans toute sa rigueur.

Zoom Info Guinée

Loading...

Leave a Comment

Résoudre : *
23 − 17 =